journee_mondiale_environnement2007COMPTE RENDU DE LA CAUSERIE EDUCATIVE SUR LES JEUNES ET LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

ORGANISE AVEC LE PARTENARIAT DE L’ONG COFEBRE LE 02 JUIN 2007 AU LYCEE DE NEW BELL

Introduction

            A l’occasion  de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, Nous avons tenu à informer les jeunes sur leur environnement en les inculquant les notions de protection de l’environnement et de développement durable. Pour ce faire, avec le partenariat de l’association CO.FE.PRE. (Collectif des femmes pour la protection de l’enfant et de l’environnement),nous avons organisé une causerie éducative au lycée de New – Bell  sur le thème : Jeunesse et environnement.

Déroulement de l’activité

            L’arrivé tardive des élèves qui constituaient l’assistance a entraîné un retard ans le début effectif de la causerie .Prévue à 10h30mn, elle n’a pu commencer qu’à 12h45mn. La cause du retard est que les élèves étaient encore en salle d’examen  pour les épreuves facultatives du Baccalauréat. Néanmoins la causerie a gardé toute son ambiance attendue .Malgré la fatigue des examens, une vingtaine de jeune a répondu présent.

            Après le mot de bienvenue, Monsieur CHEKEM Pierre, président de l’ONG PARTHNERSHIP et modérateur de la causerie, a présenté le thème et les différents intervenants à cette causerie à savoir :

-         Monsieur  OWON’ OWONA, chef service monitoring à la délégation provinciale de l’environnement a intervenu  pour parler des dégâts de nos activités sur l’environnement

-         Madame SENDE, présidente du CO.FE.PRE a édifié les jeunes sur la notion environnementale

-          Monsieur CHOUA YANKAM Armel du GIC BELLOMAR qui a parlé de l’intégration des jeunes dans le processus de la protection de l’environnement et des métiers de l’environnement.

            A travers leurs questions, les jeunes se sont interrogés sur le rôle de l’état  face à des problèmes environnementaux, sur la corruption, sur la relation entre l’effet de serre et le changement climatique, et enfin leur implication dans la lutte contre la pollution. Par la suite, ils ont émis les vœux d’assister à d’autres évènements de ce genre.

            M. OWON’OWONA d’être toujours en contact avec la délégation provinciale de l’environnement et le différentes associations qui font dans l’éducation environnementale. Pour finir, il a demandé aux jeunes de se réunir en club dans leurs différents établissements afin de participer eux aussi à la protection de l’environnement.

            Des tracts ont été distribuer aux jeunes afin qu’ils puissent partagé les connaissances acquises avec d’autres jeunes.

            La cérémonie s’est achevée par une collation  et des échanges téléphoniques. Il était alors 14h30mn.   

Difficultés rencontrées ;

            La  principale difficulté était celui de la mobilisation des jeunes qui étaient tous occupé par leur examen. Ajouté à cela  les moyens financiers insuffisants pour une plus grande communication.

Perspectives ;

            Nous comptons multiplier ce genre d’activité sans toute fois se limiter aux causeries éducatives dans les lycées, mais allant plus en organisant des conférences, en multipliant les formations professionnelles sur les AGR.

Remerciements ;

            Cette activité n’aurait pas été un succès sans le soutient :

-         De la délégation provinciale de l’environnement du littoral qui a mis à notre disposition son personnel.

-         De L’association  COFEPRE qui nous aider à obtenir une salle pour le déroulement de la causerie malgré les examens et à fortement contribué à la réussite de cette activité en tant qu’initiatrice.

-         De l’ONG PARTHNERSHIP à travers son expertise apportée aux jeunes.

-         Du lycée de New – Bell  pour avoir mis ses locaux à notre disposition.

Conclusion

            Dans l’ensemble, nous avons été satisfait du déroulement de cette causerie. Malgré le retard nous avons pu regroupé le moyenne voulue. Les jeunes par leur manifestation, ont montré leur volonté à être de plus en plus informer sur les questions  environnementaux. Nous comptons pérenniser ce type d’activité.